Banque-assurance, le secteur résiste à la crise

Banque-assurance, le secteur résiste à la crise

Les grands groupes de banque et assurance prévoient de nombreuses embauches en 2012. Une vague de recrutement liée en partie à des départs à la retraite.

Avec des taux de départ à la retraite compris entre 10 et 15%, le secteur de la finance sera particulièrement pourvoyeur d'emploi en 2012. Dans son baromètre de l'emploi, Manpower prévoit des hausses supplémentaires de personnels de 2% dans les activités de la banque et de l'assurance cette année. Les profils commerciaux et techniciens-commerciaux tireront leur épingle du jeu. 

L'assurance se restructure
Groupama annonce ainsi l'embauche de 2000 personnes supplémentaires en 2012. Dont 1500 postes réservés à des commerciaux. La Fédération française des sociétés d'assurance (FFSA) confirme la bonne tenue du secteur assurantiel. Mi-décembre 2011, la FFSA faisait le point sur les recrutements en 2010 : 12 553 embauches avaient été réalisées, soit un taux de nouveaux entrants de 8,9%. Pour la Fédération, "le maintien d'un volume de recrutement important est aussi le signe que l'automatisation de certains actes de gestion conduit davantage à une réorientation de l'activité qu'à une compression des effectifs". Les métiers de l'assurance évoluent également. Et la part des cadres s'envole. Fin 2010, ils constituaient 43,1% des effectifs en place. Le niveau de formation des salariés est également plus élevé : aujourd'hui, 4 salariés sur 5 sont titulaires au minimum d'un Bac +2 et "la part des Bac +3/4 et des Bac +5 augmente régulièrement d'année en année", précise la FFSA.  

L'alternance, la voie d'accès vers la banque
Les banques font elles aussi des prévisions d'embauche importantes. Ainsi, les groupes BPCE et Crédit Agricole annoncent respectivement 4000 et 5000 recrutements en 2012. Loin des critiques liées aux spéculations financières des banques, les emplois seront essentiellement à pourvoir dans les établissements de réseau. Pour les candidats intéressés, l'alternance constitue la voie royale vers les métiers de la banque. Fin 2010, ils étaient en effet quelque 9000 jeunes à avoir été accueillis en formation dans les banques, rapporte la Fédération bancaire française (FBF). Et plus d'un jeune sur deux a ensuite été embauché par l'entreprise qui l'a accueilli. Des recrutements qui concernent à 66% des moins de 30 ans.

Alors que la part des alternants en milieu bancaire atteint presque les 3% exigés par la loi, le secteur prévoit encore de nouvelles initiatives. La "profession souhaiterait expérimenter une formule d'alternance avec une 1ère année du BTS Banque en système scolaire et la dernière année en entreprise", détaille la FBF.

le 03/02/2012

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 500 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies