Audit, compta, finance : des métiers qui ne connaissent pas la crise

Audit, compta, finance : des métiers qui ne connaissent pas la crise

Sur fond de contexte économique morose et de hausse des chiffres du chômage, le secteur de l'audit, de la comptabilité et de la finance connaît des recrutements stables. Une légère hausse des intentions d'embauche, de 4%, a même été constatée pour 2013. L'offre reste soutenue et les candidats ne peinent pas à trouver des postes.

"L'audit, la comptabilité et la finance sont des métiers pour lesquels les entreprises sont en recherche constante de profils compétents", s'accordent Valérie Sablé et Bruno Fadda, associate directors de Robert Half International. Les candidats n'ont donc pas de souci à se faire dans leur recherche d'emploi, surtout s'ils disposent du bon bagage, à savoir une formation appropriée, des compétences en informatique ou système d'information et la maîtrise d'un anglais technique. Cette dernière compétence n'est toutefois pas systématiquement requise, notamment dans les structures implantées en France et travaillant avec des fournisseurs et clients situés eux aussi dans l'Hexagone. Seul bémol, les entreprises ressentent des difficultés à recruter des profils correspondant parfaitement à leurs besoins. Un niveau d'attente élevé qu'elles doivent souvent revoir à la baisse pour coller aux profils des candidats.

Des métiers en pénurie
"Pour les fonctions non cadres, les entreprises recrutent activement sur les métiers de comptable fournisseurs, de comptable général et de gestionnaire de paie", détaille Valérie Sablé. "Elles ont toujours des besoins sur ces postes car ils touchent directement à la vie de la structure. Il peut s'agir de remplacer une personne en congé maternité ou maladie ou qui part en retraite."
Pour les fonctions cadres, "les contrôleurs de gestion, les responsables et directeurs comptable demeurent les métiers sur lesquels nous recrutons le plus", indique Bruno Fadda. "Les candidats ayant les compétences les plus recherchées sont même en position de force."

Des salaires attractifs
D'après l'étude Emploi et salaires 2013 de l'Insee, le secteur des services mixtes emploie plus fréquemment des cadres, à savoir 44% des effectifs. Conséquence : le salaire annuel net moyen est le plus élevé par rapport à tous les autres secteurs étudiés. Pour les activités financières et d'assurances, il s'élève à 37400€.
En toute logique, plus les postes sont difficiles à pourvoir, plus les rémunérations sont intéressantes, d'autant que beaucoup intègrent un système de variable et de primes plutôt attractif. Ainsi, un comptable général voit sa rémunération débuter entre 28 et 30K€ pour aller au-delà de 35K€ à partir de 5 ans d'expérience. Un contrôleur de gestion perçoit quant à lui entre 30K€ en début de carrière et jusqu'à 73K€ pour un profil senior. S'il évolue vers un poste de responsable ou de directeur, il peut alors atteindre 130K€. A noter que ces salaires peuvent être revus à la hausse en fonction de l'expertise du candidat, de sa maîtrise de l'anglais et de la taille de l'entreprise.

le 17/05/2013

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 500 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies