93% des Français séduits par un emploi à dimension internationale

L'ouverture des marchés à l'international permet aux salariés français de côtoyer régulièrement leurs homologues étrangers. L'enquête réalisée par Kelly Services, un des leaders mondiaux du recrutement et des solutions de ressources humaines, indique cependant des écarts entre la volonté des salariés et les moyens mis en oeuvre dans ce domaine.

La volonté d'évoluer dans un contexte international compte beaucoup pour les salariés français. Ainsi, 93 % des personnes interrogées dans le cadre d'une enquête de Kelly Services considèrent l'environnement international comme un critère important (50 % "très important" et 43% "important") dans le choix d'un emploi.

Selon Marc Riou, Directeur général de Kelly Services : "Le désir croissant de travailler dans un environnement international reflète le mouvement général de globalisation de nombreux secteurs d'activité aujourd'hui. Par ailleurs, la capacité à travailler au sein d'équipes multinationales, multiculturelles est devenu un atout de plus en plus important".

Un levier pour la carrière
D'après cette enquête, 70% des Français estiment également qu'une expérience "internationale" favorise l'évolution de leur carrière. "Alors que l'on assiste à une globalisation de l'économie, les salariés sont conscients des avantages qu'ils peuvent retirer d'une expérience dans un environnement international avec pratique des langues étrangères ou échanges multiculturels", explique Marc Riou.

Mais 62% des sondés estiment ne pas bénéficier de l'appui de leur employeur pour développer leur compétences à l'international. Ainsi, seule une minorité de salariés recevrait les formations adéquates (formation aux langues étrangères, etc.) qui leur permettraient de réussir dans un contexte globalisé.

La France serait même en retard au rendez-vous de la globalisation du travail : alors que 91% des Irlandais interrogés assurent avoir travaillé dans un contexte international, les Français ne sont que 57% dans ce cas. Avec de grandes inégalités selon les régions françaises. Les salariés des régions frontalières semblent en effet plus disposés à évoluer dans un environnement international et témoignent d'un travail régulier avec des collègues étrangers : c'est le cas de 68% des Alsaciens et 69% des Lorrains. Ces prédispositions à travailler dans un tel entourage présenteraient pourtant un réel avantage dans les régions dynamiques économiquement telle que l'Ile-de-France où 73% des salariés jugent l'aspect international comme indispensable à leur carrière.

le 15/01/2010

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Les dernières offres d'emploi

Conducteur de Ligne de Production H/F

Kelly Services recrutement Kelly Services

Kelly Services

Tours - 37

CDD - 6 mois

24/03/2017

Technicien Electrotechnicien H/F

Kelly Services recrutement Kelly Services

Kelly Services

Tours - 37

CDI

24/03/2017

Technicien Frigoriste H/F

Kelly Services recrutement Kelly Services

Kelly Services

Automaticien H/F

Kelly Services recrutement Kelly Services

Kelly Services

Tours - 37

CDI

23/03/2017

Technicien Régleur Finition H/F

Kelly Services recrutement Kelly Services

Kelly Services

Nogent-le-Rotrou - 28

Travail temporaire

23/03/2017

Découvrir la page Kelly Services

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 400 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies