76 000 emplois à pourvoir dans les petites entreprises

76 000 emplois à pourvoir dans les petites entreprises

Près de la moitié des emplois vacants concernent les entreprises de moins de 10 salariés selon une étude du ministère du Travail.

En France, les petites entreprises recrutent. À elles seules, TPE et PME représentent plus de 80% de l’emploi, selon Pôle Emploi. Un chiffre confirmé aujourd’hui par une autre étude du ministère du Travail selon laquelle 75 700 offres d’emploi étaient à pourvoir dans les petites entreprises au dernier trimestre 2013. Les TPE (moins de 10 salariés) comptent même plus d’une offre d’emploi sur deux à pourvoir, soit un taux d’emplois vacants de 0,6%. La tendance s’inverse à mesure que les entreprises grossissent : le taux d’emplois vacants est de 0,5% entre 250 et 500 salariés et seulement de 0,3% pour celles de plus de 500 salariés.

Les TPE, moins attractives pour les candidats

Plusieurs facteurs peuvent expliquer ces données. La première : les TPE ont moins à offrir aux salariés. Autre explication : le manque de moyens financiers. Dernière explication : les petites entreprises recrutent plus fréquemment que le reste des autres sociétés. De fait, un emploi vacant étant une image à un moment précis d’« un poste rémunéré nouvellement créé non pourvu, ou qui deviendra vacant sous peu », selon la terminologie officielle, les petites entreprises plus dynamiques sont également les plus concernées. Selon la dernière note de l’Acoss, les déclarations d’embauche au deuxième trimestre 2015 ont progressé de 3,6% dans les TPE quand elles sont négatives pour les autres entreprises.

Emplois vacants et chômage, quel rapport ?

Si les emplois vacants sont une réalité du marché de l’emploi – contrairement au mythe des emplois non pourvus – faire le parallèle entre chômage et emplois vacants n’a guère de sens. Certaines entreprises vont en effet poster une annonce à un moment donné – classée donc comme un emploi vacant – mais ne pas mener à terme le recrutement. De même, la durée pour recruter en CDI est souvent longue. Ainsi prévient le ministère du Travail : « le nombre d'emplois vacants peut résulter du fonctionnement normal du marché du travail, et ne correspond pas à la baisse du chômage que l'on pourrait obtenir en pourvoyant tous les emplois non pourvus ». 

Vrai-faux : 400 000 offres d’emploi ne trouvent pas preneur en France ?

 

le 13/08/2015

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 400 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies