40% des entreprises prévoient de renforcer leurs effectifs

40% des entreprises prévoient de renforcer leurs effectifs

Attirer et fidéliser les talents font partie des priorités des recruteurs selon le dernier baromètre RH réalisé par Michael Page.  

Des perspectives de recrutement à la hausse. C’est ce qui ressort du dernier baromètre RH réalisé par le cabinet Michael Page auprès de 2.500 dirigeants ou managers RH du monde entier. Toutes les zones géographiques sont concernées. Pour la France, la proportion d’entreprises qui recruteront d’ici un an s’élève à 40%, contre 48% au niveau mondial.

La chasse au talent, un enjeu mondial

Les perspectives de recrutement doivent aboutir à la rétention des talents, selon les RH. Mais leur « défi est davantage d’attirer les profils à fort potentiel que de développer, déployer et fidéliser les effectifs actuels », note Michael Page.

C’est d’autant plus vrai dans le secteur des technologies où les « entreprises mènent une guerre acharnée car elles dépendent d’un mais d’œuvre hautement qualifiée ». Pour ces dernières, recruteur et fidéliser les talents est prioritaire (81%), contre 58% tous secteurs confondus. Près de 40% de ces sociétés prévoient également d’augmenter leurs effectifs dans les 12 prochains mois.

L’art de la guerre (des talents)

Si les entreprises ont des ambitions d’innovation et de développement en recrutant les meilleurs, elles ne semblent pas avoir pris pleinement la mesure de l’enjeu. A peine 70% d’entre elles prévoient par exemple de modifier la taille de leur équipe RH, quand 12% envisagent même une diminution. Et seulement 27% (21% en France) vont augmenter leur budget alloué aux ressources humaines.

Quant à la fidélisation des talents, pourtant priorité des employeurs, seuls 44% des établissements ont pris des mesures pour les retenir…. Même si des plans d’actions émergent. La flexibilité au travail en fait partie. « Ainsi, 66 % des entreprises dans le monde proposent des mesures liées à la flexibilité du travail et 28 % des entreprises ayant cité la rétention des talents comme priorité RH participent au programme "Work life balance" » pour mieux gérer vie perso-vie pro. En France,  la tendance arrive doucement : une courte majorité d’entreprises oont pris des engagements pour la flexibilité du travail et seulement 21% se sont engagées dans le programme Work life balance.

le 23/09/2015

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 400 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies