32.500 ruptures conventionnelles signées en juin, un record

32.500 ruptures conventionnelles signées en juin, un record

Ce nouveau record pourrait bien être le dernier alors que le dispositif par consentement mutuel a été récemment modifié et notamment le calcul des indemnités chômage.

En juin dernier, 35.380 ruptures conventionnelles ont été déposées pour 32.695 acceptées par les autorités. Un record, selon la Dares, le service des statistiques du ministère du Travail. Ce chiffre élevé pourrait s'expliquer par les nouvelles règles de la convention d'assurance chômage entrées en vigueur le 1er juillet dernier. Parmi les modifications les plus notables, les salariés touchant de fortes indemnités de départ supra-légales devront désormais attendre jusqu'à 180 jours pour toucher leurs allocations au lieu de 75 auparavant.

La rançon de la gloire

Mise en place en 2008, la rupture conventionnelle a très vite été un succès. Ce dispositif a néanmoins été fréquemment critiqué. Parmi les griefs : la proportion de ruptures signées à l'initiative de l'employeur pour masquer des licenciements et, par extension, son coût pour la collectivité.

> Faut-il encore conclure des ruptures conventionnelles ?

le 07/08/2014

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 500 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies