10 entreprises aux avantages les plus fous

10 entreprises aux avantages les plus fous

En matière d’avantages accordés aux salariés, les firmes américaines comme Google sont souvent citées comme exemples. Toutefois, les bonnes pratiques s’exportent au grand bonheur des salariés. Voici un tour d’horizon des avantages sympathiques et parfois fous accordés par les employeurs du monde entier.

Lundi matin offert pour tous les employés…

…afin qu’ils regardent Game of Thrones (série télévisée américaine à succès, pour ceux qui ne connaîtraient pas) ! Dan Rice, le boss d'une start-up anglaise de Birmingham en Angleterre a décidé d'offrir le lundi matin à tous ses employés pour qu'ils puissent regarder les nouveaux épisodes de Game of Thrones. Il faut dire que ses salariés fans de la série avaient tendance à arriver fatigués au travail chaque lundi matin, les nouveaux épisodes étant diffusés chaque dimanche soir. Et la plupart ne souhaitaient pas remettre le visionnage du lundi soir de peur d’être « spoilés » ! Le chef d’entreprise s’est donc montré compréhensif. (via Hitek)

Baisser son salaire de 90% pour augmenter ses salariés

Pour lutter contre les inégalités de revenus au sein de son entreprise, Dan Price, patron de Start-up américain, a annoncé à ses collaborateurs début 2015 qu’il allait baisser son salaire de 90% afin d’augmenter ses 120 salariés. Il est ainsi passé de 930.000 dollars de revenu à 70.000 dollars par an. De leur côté, tous les salariés ont vu leur salaire s’élever à 70.000 dollars alors qu’il était en moyenne de 48 000 dollars. 70 employés sur 120 ont ainsi vu leur salaire doubler ! Par cette initiative, Dan Price a non seulement renforcé le bonheur de ses employés, mais également gagné de nouveaux clients et de nouveaux candidats puisqu’il croulait sous les CV après son annonce. Qui ne voudrait pas travailler pour lui ? (via Le Parisien)

Autoriser les animaux au bureau

Beaucoup d’entreprises américaines (Netflix, Facebook, Google, Zynga…) offrent la possibilité à leurs salariés d’amener leur animal de compagnie (« pets welcome »). Leur présence aurait des vertus positives sur le bien-être des maîtres au travail, contrairement aux enfants !

Ferray Corporation, une société japonaise spécialisée dans la conception de sites web, va même plus loin en offrant une prime de 35 € aux salariés venant avec leur chat au bureau. Son objectif : favoriser la communication entre collègues, réduire le stress et augmenter la productivité. Elles encouragent les salariés n’ayant pas de chat à en adopter un. Il n’y a pas à dire, au japon, les chats sont rois !

chat_clavier_ordinateur

Supprimer…les chefs

Tony Hsieh, fondateur de Zappos, a fait du bonheur son principe de management. Sa grande originalité : lors de la sélection des nouvelles recrues, Zappos propose à tout candidat en phase d'intégration la somme de 2000 dollars pour... quitter l'entreprise. « Nous voulons être sûrs que nos employés ne viennent pas chez nous uniquement pour le chèque », explique Tony Hsieh.

Rare site de e-commerce américain à avoir basé son centre d’appels aux Etats-Unis, Zappos n’oblige pas non plus ses téléconseillers à lire un script ni à limiter leur temps d’échange avec le client. Et ce n’est pas tout : permis de jurer, promotions régulières, « folie encouragée », soirées pyjamas organisées par le patron lui-même… L'entreprise vient même d'adopter l'holacratie : exit les chefs, vive les salariés sans intitulé de poste, souples et mobiles. Dans son manifeste, Zappos promet « ne pas devenir une de ces grosse boites ennuyeuses ». C’est bien parti !

Offrir des vacances de rêve

Deux semaines offertes à la destination de vos rêves… Le site web de vente privée de vins et champagnes Lot18 chouchoute ses employés en leur offrant au choix : soit deux semaines de congés assorties de deux billets d’avion pour la destination de leur choix, soit un mois de congés payés en plus des congés annuels déjà prévus. Convaincu de rester ?

voyage_avion

Tous à l’apéro !

Chez le spécialiste du cloud Dropbox, les vendredis se transforment en « whiskeys Fridays ». En d’autres termes, pour bien commencer le week-end, les salariés se retrouvent autour d’un verre de whisky. On ne sait pas si les employés qui n’aiment pas le whisky, une boisson plutôt forte, se font licencier ! Idem chez Trillist que propose les « Whiskey Wednesdays ».

L’entreprise YouSendIt a trouvé quant à elle un autre moyen pour inciter les nouveaux arrivants à faire connaissance avec les « anciens » : ils sont invités à passer de bureau en bureau munis d’un chariot et de proposer une boisson alcoolisée à leurs collègues. Une sorte de bizutage plutôt convivial il faut bien le dire… (Source : JDN)

Google, le must

La firme n’est pas en tête du classement des entreprises américaines où il fait bon travailler pour rien : repas gratuits, navettes domicile-travail gratuites avec WiFi, salles/terrains/coachs de sport à disposition, conciergerie, bureaux modernes et originaux, couverture santé totale, « crédits massage », 6 semaines de congés pour les nouveaux papas, 18 pour les jeunes mamans, une prime pour les parents à la naissance d’un enfant (« Baby bonding bucks »), la moitié du salaire est versé à son conjoint pendant 10 ans si un salarié décède sur son lieu de travail, 20% du temps des employés peut être utilisé pour travailler sur des projets de leur choix, 1 à 3 mois de congés sans solde possible, service juridique et médecins à disposition…

Bref, les employés de Sans Francisco ont de quoi être entièrement dévoués à leur entreprise. En France, les Googlers profitent d’avantages similaires comme des locaux ultra-design, des apéritifs hebdomadaires, 20% de leur temps pour travailler sur des projets personnels, la cantine et des massages gratuits…

Dublin-atrium-Google

Des repas de chef chez Asana

Créée par deux anciens de Facebook - Mokovitz et Rosenstein - l’entreprise Asana, application web et mobile de gestion de projets collaboratifs, a recruté un chef cuisinier pour préparer des plats gastronomiques aux salariés tous les midis ! Et cela, selon leurs préférences et leur régime alimentaire. Mais ce n’est pas tout : tout nouveau salarié dispose de 10.000€ à son arrivée pour aménager son espace de travail à sa guise…

Une aide pour les parents solos

Cette société flamande spécialisée dans les services et soins à domicile propose à des salariés divorcés et parents de souscrire un "contrat de travail de coparentalité". Le dispositif qui prend en compte la garde alternée permet aux parents de travailler moins pendant leur semaine de garde et en contrepartie, de travailler plus pendant leur semaine « libre ». Des dispositifs sont également prévus pendant les vacances scolaires. Une bonne idée pour cette entreprise qui n’avait pas forcément la possibilité d’offrir certains avantages sociaux d’ordre financier ou matériel à ses employés. (Source : Le soir)

Des voyages gratuits ou à bas prix

Les avantages octroyés aux salariés de la SNCF font depuis longtemps des jaloux ! Ils peuvent en effet – ainsi que les retraités de la SNCF - bénéficier de billets de train gratuits et de réductions sur les trajets, pour eux et leurs proches, mais pas seulement. Les cheminots ont accès à des logements de fonction, à des centres médicaux gratuits… La Cour des comptes a d’ailleurs estimé le manque à gagner à plusieurs dizaines de millions d'euros pour l’entreprise.

Sur le même principe, La RATP fait bénéficier ses salariés de trajets gratuits sur le réseau RATP. Air France propose également des prix réduits et une gratuité partielle (avantages limités dans l’année) à ses salariés et leurs proches.

> Découvrez notre sélection de locaux d’entreprise les plus design au monde !

le 22/07/2015 par Priscilla Gout

Abonnez-vous à la newsletter emploi

En cliquant sur OK, vous acceptez les CGU

Plus d'actualités de l'emploi

+ de 400 entreprises cherchent le candidat idéal, faites-vous remarquer !
DÉPOSEZ VOTRE CV

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation de cookies